Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

 

Les versements nets ont doublé en un an

C’est la conclusion majeure tirée par l’AFG dans son étude sur le marché de l’épargne salariale au 30 juin 2016.

Le 24/10/2016

L’AFG a publié le 17 juin un communiqué de presse dressant le bilan de l’épargne salariale à mi-année. Selon cette étude, les versements nets sur les dispositifs d’épargne salariale ont doublé en un an et atteignent 3 milliards d’euros.

Selon cette étude, les versements nets sur les dispositifs d’épargne salariale ont doublé en un an et atteignent 3 milliards d’euros.

Cette hausse significative sur le 1er trimestre 2016 s’explique par l’augmentation des souscriptions d’une part et par la baisse des rachats (demandes de remboursement) d’autre part.

 

En détail, les versements bruts s’élèvent à 9,8 milliards d’euros (+12 %) dont :

- 3,9 milliards pour l’intéressement (+30%),
- 3 milliards pour la participation,
- 1,6 milliards pour l’abondement de l’entreprise,
- 1,3 milliards pour les versements volontaires,

Le montant des rachats est quant à lui en baisse de 8 % et atteint 6,7 milliards.

 

Comment expliquer ces chiffres encourageants pour l’épargne salariale ? Bien qu’elle ne puisse le confirmer, l’AFG attribue la hausse des versements aux effets de la loi Macron de 2015 sur l’intéressement, dont l’investissement dans les dispositifs d’épargne salariale a progressé de 30 %.

L’AFG souligne un autre constat positif : les PERCO poursuivent leur croissance. Représentant 13 milliards d’euros d’encours, ils progressent de 10 % avec 212 000 entreprises équipées  (+ 8 %). Les salariés ayant opté pour la gestion pilotée augmentent considérablement puisqu’ils sont 50 % de plus à avoir choisi ce mécanisme, croissance liée aux nouvelles mesures qui en font l’option par défaut du PERCO.

 

Autres chiffres clés à retenir :

- Au total, le montant des actifs gérés dans les PEE et les PERCO s’élève à 117 milliards d’euros au 30 juin 2016 (stable par rapport au 31 décembre 2015).
- Les fonds diversifiés(1) représentent 63 % des encours (74 milliards d’euros)
- Les fonds ISR(2) représentent 21,7 milliards d’euros (+2 %)
- Les placements dans les FCPE solidaires progressent 5 % an (5,4 milliards d’euros)

 

 

(1) Les fonds « diversifiés » au sens de l’épargne salariale sont ceux qui sont minoritairement investis en titres de l’entreprise où travaille le salarié. Ils peuvent être des fonds actions, obligations, monétaires…
(2) Investissement Socialement Responsable.


Documents liés

NOUS CONTACTER
Epargnant, salarié ?
Contactez-nous 
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00
au : 02 31 07 74 00
(prix d'un appel local)