Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

 

6ème baromètre de l’épargne salariale

L’épargne salariale dans les PME : la loi Macron un an après

Le 28/11/2016

48 % des chefs d’entreprises de moins de 50 salariés estiment que la loi Macron les incite à développer l’épargne salariale dans leur entreprise

À l’occasion de son 15ème anniversaire, le Club de l’Épargne salariale a publié son baromètre annuel de l’épargne salariale réalisé par Harris Interactive, et consacré cette année aux PME (entreprises de 1 à 49 salariés) et aux premiers effets de la loi Macron sur cette cible.


  • Un impact positif de la loi Macron sur les PME

Les dispositifs d’épargne salariale sont en progression dans les PME et sont appréciés aussi bien par les salariés que les dirigeants, considérant les mesures prises dans le cadre de la loi Macron comme « gagnant-gagnant ». En moyenne, 70 % des salariés de PME et 48 % des dirigeants déclarent que les mesures adoptées en faveur des PME les incitent à développer l’épargne salariale. Et pour 8 dirigeants sur 10 favorables à l’épargne salariale, la loi Macron a eu un impact positif sur leur intention de développer l’épargne salariale dans leur entreprise.

Bien que seulement 22 % des salariés de PME bénéficient d’un dispositif d’épargne salariale, 88 % en sont satisfaits. De même si 29 % des chefs d’entreprises proposent ce type de dispositif à leurs salariés, ils sont 91 % à en être satisfaits et 24 % de ceux qui n’en proposent pas envisagent de le faire à court terme, essentiellement via le PEE/PEI.

  • L’épargne salariale dans les PME propice à la préparation de la retraite

Salariés et chefs d’entreprises plébiscitent les dispositifs d’épargne salariale comme moyen de financement de la retraite : 64 % des salariés les jugent efficaces et 90 % des chefs d’entreprises la mettent en tête des meilleurs placements. 

  • Des obstacles persistent dans la mise en place de dispositif d’épargne salariale dans les PME

Pour 40 % des chefs d’entreprises, l’insuffisance de leur capacité financière reste un frein. Ils sont 26 % à souligner la nécessité de nouvelles mesures fiscales et 24 % d’entre eux expriment un besoin d’information plus claire sur les dispositifs d’épargne salariale.

Au final, si une majorité de dirigeants s’accorde à reconnaître les avantages de l’épargne salariale et son impact positif pour l’image de l’entreprise, 7 sur 10 souhaitent qu’il n’y ait pas d’obligation à généraliser l’épargne salariale.

  • L’impact positif de la loi Macron pas seulement dans les PME

L’AFG a publié le 17 octobre un communiqué de presse dressant le bilan de l’épargne salariale à mi-année. Selon cette étude, les versements nets sur les dispositifs d’épargne salariale ont doublé en un an et atteignent 3 milliards d’euros. Bien qu’elle ne puisse le confirmer, l’AFG attribue la hausse des versements aux effets de la loi Macron de 2015 sur l’intéressement, dont l’investissement dans les dispositifs d’épargne salariale a progressé de 30 %. Pour l’occasion, Frédéric Lenoir, directeur de l'Expérience Client de Natixis Interépargne s’est exprimé dans Les Echos : « Ce qui est très intéressant, c'est que la loi Macron a eu un effet très net sur cette épargne. La collecte nette est positive, en hausse de plus de 30 % sur les six premiers mois de 2016. C'est un signal fort ».

Documents liés

NOUS CONTACTER
Epargnant, salarié ?
Contactez-nous 
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00
au : 02 31 07 74 00
(prix d'un appel local)