Flash Economie & Marchés financiers

Les épisodes récents ont montré que l’Europe avait pris la question de l’énergie un peu à la légère. Pourtant, force est de constater que cette problématique est au coeur des difficultés actuelles de la zone Euro.

D’abord parce que l’inflation est avant tout liée à la hausse du prix de l’énergie. En septembre 2022, la contribution de l’énergie est de 4.5% sur un total d’inflation de 10%. Le chiffre de 4.5% est le même quasiment depuis le début de l’année alors que l’inflation progresse mois après mois. Le point nouveau est qu’historiquement, la contribution de l’énergie au taux d’inflation évoluait comme le prix du pétrole. Ce n’est plus le cas. Cette contribution reste forte en dépit du repli du prix de l’or noir. Cela reflète la hausse sans précédent du prix du gaz et de l’électricité.

 

En savoir plus