Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

close button
 

Parlez-vous l’épargne salariale ?

Découvrez notre lexique adapté à votre expérience et à votre situation

Chercher une définition
par ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A-Z

Voir toutes
les définitions

Toutes les définitions

Définitions associées

Abondement

Somme versée par l’entreprise venant en complément des sommes investies par les salariés dans le cadre d’un dispositif d’épargne salariale. Les versements volontaires, les primes d’intéressement et la participation peuvent être abondés dans les limites de taux et de plafond définies par la loi. L’abondement est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales, à l’exclusion de la CSG et de la CRDS.

Action

Titre de propriété représentatif d’une partie du capital de l’entreprise qui les émet. L’action peut rapporter un dividende et donne un droit de vote à son propriétaire. Les actions peuvent être cotées en bourse, mais pas obligatoirement.

AFG-ASFFI (Association française de la gestion financière)

Association des professionnels de la gestion collective qui réunit tous les acteurs du métier de la gestion.

Agences de notations

Organisme indépendant qui évalue et note la situation financière des différents agents économiques (états, entreprises, institutions…) qui empruntent sur les marchés financiers et notamment leur risque de solvabilité. Chaque agence de notation a son propre barème de notation qui influe sur les conditions d’accès aux financements des émetteurs (taux d’intérêt). Les agences les plus connues sont Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch.

Alertes en ligne

E-mail de confirmation reçu lors de la saisie de d’opérations en ligne, lors de la réalisation d’opérations, mais aussi pour informer de l’ouverture de la rubrique « Réponse au bulletin d’option », de la mise en ligne d’un nouvel e-document…

AMF (Autorité des Marchés Financiers)

L'Autorité des Marchés Financiers est un organisme public indépendant, doté de la personnalité morale et disposant d'une autonomie financière, qui a pour missions de veiller : - à la protection de l'épargne investie dans les instruments financiers ; - à l'information des investisseurs ; - au bon fonctionnement des marchés d'instruments financiers.

Elle apporte son concours à la régulation de ces marchés aux échelons européen et international.

Annuités

Suite de versements effectués à intervalles de temps réguliers. Le versement qui peut être annuel, mensuel… est généralement destiné à constituer un capital ou à rembourser une dette.

Arbitrage

Possibilité de modifier son type de placement pendant la durée de blocage au sein d’un même dispositif / plan, par transfert d'un FCPE à un autre FCPE. L’arbitrage n’a aucune incidence sur la durée de blocage des avoirs. En cas d’arbitrage d’avoirs disponibles, ces derniers restent disponibles.

Ayant droit

Personne qui a des droits sur des biens ou qui a les mêmes droits que la personne qu’il représente. Par exemple, en cas de décès, ce terme désigne les héritiers.

BCE

La Banque centrale européenne (BCE) est la banque centrale responsable de la monnaie unique européenne, l’euro. La principale mission de la BCE consiste à maintenir le pouvoir d’achat de l’euro et la stabilité des prix dans la zone euro. La zone euro comprend les dix-neuf pays de l’Union européenne qui ont introduit l'euro depuis 1999.

Benchmark

Le benchmark est un indice ou une combinaison d'indice de références servant à mesurer la rentabilité d'une gestion par rapport à un objectif prédéterminé (par exemple, la rentabilité du CAC 40, du S&P 500, ou d'un panier de valeurs ou d'indices…). Lorsque le benchmark constitue un objectif de gestion, il doit figurer de manière explicite dans le DICI. la plupart du temps, les gestions définissent un ratio connu sous le nom de tracking error ratio,lequel renseigne sur la probabilité que la rentabilité du fonds s'écarte de la rentabilité de son benchmark.

Bulle spéculative

Une bulle financière ou bulle spéculative correspond à une situation où le cours des titres augmente fortement et atteint des niveaux jugés, par certains, comme globalement excessifs en comparaison avec la valeur réelle des actifs. Elle s'achève généralement par un éclatement de la bulle et une baisse rapide des cours. La première bulle mémorable eut lieu en Hollande avec la spéculation sur les bulbes de tulipes au milieu du XVIIe siècle.

Bulletin de participation ou d’intéressement en ligne

Version électronique des bulletins d’option de participation, d’intéressement (et/ou tout autre type d’interrogation qui vous est adressée par Natixis Interépargne). Les bulletins ne sont plus automatiquement envoyés sous format papier, mais sont consultables et téléchargeables en ligne (sous format pdf) sur l’ Espace Sécurisé Épargnants dès le début de l'opération d'interrogation. Les e-bulletins d’option offrent également la possibilité de les enregistrer sur le support de votre choix, ainsi que de les imprimer.

CAC 40

Le CAC 40 (base fixée à 1000 points le 31 décembre 1987) est le baromètre de l'évolution des actions françaises. Cet indice est une moyenne pondérée du cours des 40 premières valeurs, c'est-à-dire que chaque titre a un poids relatif à la valeur boursière de l'ensemble de la société. Plus la société a une taille importante, plus son évolution a une influence sur l'indice.

Capitalisation

Valorisation d’un capital obtenue par le réinvestissement automatique des revenus (intérêts, dividendes, plus-values de cessions, etc.).

Capitalisation boursière

La capitalisation boursière est la valeur, au prix du marché, de l'ensemble des titres représentatifs d'une entreprise. Elle est égale au nombre de titres en circulation multiplié par le cours de l'action.

Cas de déblocage

Cas liés à la situation personnelle des salariés et qui permettent le déblocage anticipé des sommes versées dans un compte courant bloqué, un PEE, un PEI, un PEG, un PERCO ou un PERCOI. Les salariés concernés doivent faire une demande de remboursement portant sur tout ou partie de leurs droits. Il y a actuellement 9 cas de déblocage anticipé pour le PEE, le PEG et le PEI, et il y en a 5 pour le PERCO et le PERCOI.

CCB (Compte courant bloqué)

Les sommes issues de la participation peuvent être versées dans un compte courant bloqué pendant trois ou cinq ans. Les salariés reçoivent en contrepartie de leur placement un intérêt dont le niveau est préalablement négocié.

CET (Compte épargne temps)

Donne la possibilité aux salariés d’acquérir un "Capital Temps" constitué notamment de leurs droits à congés et d’en disposer durant leur carrière ou pour anticiper leur retraite.

Classe d’actifs

Terme utilisé pour dénommer les types de valeurs mobilières ou autres instruments financiers dans lesquels investit un fond : actions, obligations, dérivés, instruments monétaires, immobilier, matières premières…

Code ISIN

C'est un code alphanumérique avec 2 lettres symbolisant la place de cotation (exemple FR pour France) suivi de 10 chiffres que l'on trouve dans tous les journaux financiers publiant une cote des valeurs.

Commission de rachat

Frais susceptibles d’être payés lors de la vente (rachat) de parts ou d’actions d’OPCVM. Ces frais sont généralement exprimés en pourcentage du montant racheté. La commission de rachat est également appelée droit de sortie.

Commission de souscription

Frais payés par le souscripteur lors de l’achat (souscription) de parts ou d’actions d’OPCVM. Ces frais sont généralement exprimés en pourcentage du montant souscrit. La commission de souscription est également appelée droit d’entrée.

Conseil de surveillance

Organisme, composé de représentants des salariés et de représentants de l’entreprise, chargé de contrôler la gestion d’un FCPE. Il a notamment pour fonction d’examiner le rapport annuel de gestion, d’exercer les droits attachés aux titres de capital détenus par le Fonds et de donner son accord préalable à toutes modifications du règlement du FCPE.

Coupon

Revenu perçu par le détenteur d'une obligation.

CRDS - Contribution au Remboursement de la dette Sociale

Prélèvement social s’appliquant aux revenus d’activité et de remplacement (salaires et assimilés) ainsi qu’aux revenus du capital (revenus du patrimoine et assimilés). Son taux est de 0,5 % depuis le 1er janvier 2011.

Critères ESG

Il s'agit de critères extra-financiers : E pour "environnementaux", S pour "sociaux et sociétaux" et G pour "gouvernance". Ces critères sont pris en compte au même titre que les critères financiers classiques.

CSG - Contribution Sociale Généralisée

Prélèvement social dont la base de calcul est identique à celle de la CRDS. Depuis le 1er janvier 2018, son taux est de 9,2 % sur les revenus d’activité et de 9,9 % sur les revenus du capital.

Cycle économique

Période plus ou moins longue qui se caractérise par l'alternance de plusieurs phases, principalement 4 : expansion, crise, récession et reprise.

D.S.E.S. + (Double Sécurité Epargne Salariale Plus)

Double Sécurité Epargne Salariale Plus (DSES +) : ce contrat d'assurance permet aux épargnants de préparer leur succession en cas de décès grâce au doublement de leur capital.

Date de valorisation

La date de valorisation est la dernière date à laquelle le FCPE a été valorisé (calcul de la valeur de part d'un fonds).

Déflation

La déflation est le gain du pouvoir d'achat de la monnaie qui se traduit par une diminution générale et durable des prix ; c'est une inflation négative.

Désinflation

Réduction plus ou moins rapide du niveau d'inflation dans l'économie.

Distribution

Choix opéré par une SICAV, un FCP ou un FCPE de distribuer tout ou partie des revenus encaissés à leurs souscripteurs.

Dividende

Revenus de la propriété versés aux actionnaires qui ont mis des capitaux à la disposition d'une société. L'émission d'actions constitue pour une société une façon de se procurer des capitaux autrement que par l'emprunt. Contrairement au capital emprunté, le capital-actions n'est pas à l'origine d'une créance fixe en termes monétaires, et ne permet pas aux porteurs des actions de percevoir un revenu fixe ou prédéfini.

Document "Informations Clés pour l'Investisseur" (DICI)

Le document « Informations Clés pour l’Investisseur » (DICI) est le document, que la Directive 2009/65 du 13 juillet 2009 impose à tous les fonds existants au 1er juillet 2011 ou qui ont été créé à compter de cette date. Il remplace le prospectus simplifié et se présente comme un document comportant, de façon claire et synthétique, les informations essentielles sur le fonds. Il doit être remis à l’investisseur avant toute souscription. Sa forme et son contenu sont notamment régis par le Règlement (UE) n°583/2010 du 1er juillet 2010, paru au Journal officiel de l’Union Européenne du 10 juillet 2010.

DOW JONES

Indice le plus suivi de la Bourse de New York composé de 30 valeurs.

Epargne salariale

Ensemble des dispositifs d'épargne et d'investissement ouverts au bénéfice des salariés dans le cadre de l'entreprise (participation, intéressement, PEE, PEL, PERCO, etc.)

FCP (Fonds Commun de Placement)

Un FCP, qui n'a pas de personnalité morale, est une copropriété d'instruments financiers et de dépôts dont les parts sont émises et rachetées à la demande selon le cas, des souscripteurs ou des porteurs à la valeur liquidative majorée ou diminuée, selon les cas, des frais et commissions. L’investisseur, en achetant des parts, devient donc membre d’une copropriété d'instruments financiers mais ne dispose d’aucun droit de vote. Le fonds commun de placement est constitué à l'initiative d'une société de gestion, chargée de sa gestion, laquelle choisit un dépositaire des actifs du fonds.

FCPE (Fonds Commun de Placement d’Entreprise)

Fonds spécialisé, réservé aux salariés des entreprises destiné à être investi en valeurs mobilières. Trois types de FCPE sont recensés en fonction de leur initiateur et des personnes auxquelles ils s’adressent : les FCPE individualisés (fonds dédiés pour une entreprise); les FCPE individualisés de groupe (fonds dédiés pour plusieurs entreprises au sein d'un meme groupe); les FCPE multi-entreprises.

FCPE solidaire

L'expression « FCPE solidaire » doit être clairement mentionnée sur le document d’information clé pour l’investisseur (DICI) et le règlement du FCPE avant ou après sa dénomination afin que le FCPE puisse être qualifié de FCPE solidaire. Un FCPE est qualifié de "FCPE solidaire" lorsque son actif est investi entre 5 et 10% en titres émis par des entreprises solidaires agréées en application de l'article L. 3332-17-1 du code du travail ou en parts de FCPR ou en titres émis par des sociétés de capital-risque, sous réserve que leur actif soit composé d'au moins 35 % de titres émis par des entreprises solidaires agréées en application de l'article L. 3332-17-1 du code du travail.

FES (Fonds d'épargne salariale)

Un FES peut prendre la forme d'un Fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) ou d'une société d'investissement à capital variable d'actionnariat salarié (SICAVAS). Il a pour vocation exclusive de recueillir les sommes issues de l'épargne salariale, la souscription est réservée aux salariés d'une ou plusieurs entreprises.

Fonds de fonds

Fonds investi pour plus de 10% en actions ou en parts d’autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières de droit français ou étranger.

Fonds flexible

Fonds dont l’allocation entre les classes d’actifs est variable dans le temps afin de chercher à s’adapter aux différentes configurations de marché.

Fonds garantis en capital

Fonds prévoyant au minimum la garantie de récupérer le capital à l’échéance (hors commission de souscription). Cette garantie est accordée aux seuls investisseurs ayant souscrit lors d’une période fixée dans le prospectus simplifié ou complet.

Fonds maître / Fonds nourricier

Un fonds nourricier investit la totalité de ses actifs en titres d’un fonds maître. Le fonds nourricier possède par conséquent la même orientation de gestion que le fonds maître, qui investit directement sur les marchés. Les performances du fonds nourricier sont inférieures à celles du fonds maître, en raison de ses propres frais de gestion. Un fonds pour être qualifié de fonds maître ne doit pas être lui-même nourricier et ne doit pas détenir de parts ou actions de SICAV/Fonds nourricier. Le code monétaire et financier ajoute une condition pour un OPCVM maître: il compte au moins un OPCVM nourricier parmi ses porteurs de parts ou actionnaires.

Fonds Solidaire (hors FCPE)

Pour être qualifié de solidaire, l'actif du fonds est composé pour au moins 35 % de titres émis par des entreprises de l'économie sociale et solidaire définies à l'article 1er de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 précitée dont au moins cinq septièmes de titres émis par des entreprises solidaires d'utilité sociale définies par le code du travail.

Fonds souverain

Fonds de placements financiers détenu ou contrôlé par un État.

Frais d'entrée

Frais payés par le souscripteur lors de l’achat (souscription) de parts ou d’actions d’OPCVM. Ces frais sont généralement exprimés en pourcentage du montant souscrit. La commission de souscription est également appelée droit d’entrée.

Frais de sortie

Frais susceptibles d’être payés lors de la vente (rachat) de parts ou d’actions d’OPCVM. Ces frais sont généralement exprimés en pourcentage du montant racheté. La commission de rachat est également appelée droit de sortie.

Gestion de conviction

Gestion caractérisée par des paris marqués s’appuyant sur de fortes convictions des gérants, pouvant entraîner des écarts importants entre le fonds et son indicateur de référence (tant dans la composition du portefeuille que dans les performances).

Historique de performance

Évolution de la valeur d’un portefeuille sur une durée donnée.

Indicateur de risque et de rendement

L’indicateur de risque et de rendement, présenté sous la forme d’une échelle allant de 1 à 7 correspondant à des niveaux de risques et de rendements croissants, permet d’appréhender le potentiel de performance d’un fonds par rapport au risque qu’il présente. La méthodologie générale du calcul de cet indicateur règlementaire s’appuie sur la volatilité historique annualisée du fonds calculé à partir des rendements hebdomadaires sur une période de 5 ans. Contrôlé périodiquement, cet indicateur peut évoluer.

Indice avec dividendes nets réinvestis (DNR) ou Total Return (TR)

Le calcul des performances de l’indice tient compte du réinvestissement des dividendes versés par les entreprises dont les actions appartiennent à l’indice.

Indice de référence

Le benchmark est un indice ou une combinaison d'indice de références servant à mesurer la rentabilité d'une gestion par rapport à un objectif prédéterminé (par exemple, la rentabilité du CAC 40, du S&P 500, ou d'un panier de valeurs ou d'indices…). Lorsque le benchmark constitue un objectif de gestion, il doit figurer de manière explicite dans le DICI. la plupart du temps, les gestions définissent un ratio connu sous le nom de tracking error ratio,lequel renseigne sur la probabilité que la rentabilité du fonds s'écarte de la rentabilité de son benchmark.

Indices boursiers

Panier de valeurs mesurant la performance d’un marché ou d’un secteur économique. La connaissance d’un indice permet à un investisseur de comparer la performance de son portefeuille par rapport à un marché ou à un secteur.

Inflation

L'inflation est la perte du pouvoir d'achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. Elle doit être distinguée de l'augmentation du coût de la vie. La perte de valeur des unités de monnaie est un phénomène qui frappe l'économie nationale dans son ensemble, sans discrimination entre les catégories d'agents.

Inflation sous-jacente

L'indice d'inflation sous-jacente est un indice désaisonnalisé qui permet de dégager une tendance de fond de l'évolution des prix. Il traduit l'évolution profonde des coûts de production et la confrontation de l'offre et de la demande. Il exclut les prix soumis à l'intervention de l'État (électricité, gaz, tabac...) et les produits à prix volatils (produits pétroliers, produits frais, produits laitiers, viandes, fleurs et plantes,...) qui subissent des mouvements très variables dus à des facteurs climatiques ou à des tensions sur les marchés mondiaux.

Instruments financiers

Les instruments financiers sont les titres financiers et les contrats financiers. Les titres financiers sont : les titres de capital émis par les sociétés par actions, les titres de créance, à l'exclusion des effets de commerce et des bons de caisse, les parts ou actions d'organismes de placement collectif. Les contrats financiers, également dénommés " instruments financiers à terme ", sont les contrats à terme qui figurent sur une liste fixée par décret.

Intéressement

L'intéressement est un mécanisme facultatif qui permet aux salariés d'une entreprise de bénéficier d'une partie des gains de productivité réalisés ou du résultat dégagé. Les primes d’intéressement sont liées, soit aux résultats financiers, soit aux performances générales de l’entreprise. La répartition peut être uniforme, au prorata des salaires brut, au prorata de la durée de présence dans l’entreprise, ou retenir conjointement ces deux derniers critères. L’intéressement peut être investi sur un PEE, PEI, PELT ou PERCO ou être directement perçu par le salarié.

Investissement Socialement Responsable (ISR)

Pour les fonds présentés sous l’appellation « investissement socialement responsable », les décisions d’investissement sont fondées sur des critères sociaux, éthiques ou environnementaux, en plus des critères financiers traditionnels. Ces critères peuvent être, par exemple, de ne pas investir dans certains domaines (par exemple armement, jeux) ou de choisir d’investir dans des entreprises qui répondent à des normes, en particulier en matière sociale ou environnementale. Certains produits font l’objet d’une réglementation précise comme les livrets de développement durable ou les fonds solidaires proposés notamment en épargne salariale.

Investissement solidaire

L’investissement solidaire est une forme d’épargne solidaire dans laquelle tout ou partie de l’argent placé par l’épargnant est investi dans des projets à forte utilité sociale et/ou environnementale.

Livret d'Epargne Salariale

Lors de la conclusion de son contrat de travail, chaque salarié doit obligatoirement être informé des dispositifs d’épargne salariale existants dans son entreprise : intéressement, participation, plan d’épargne entreprise, plan d’épargne inter entreprises ou plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco). On appelle ce document un livret d’épargne salariale

Le livret d’épargne salariale, remis au salarié lors de son embauche, doit être établi sur un support durable et présenter l’ensemble des dispositifs proposés au sein de l’entreprise. Par ailleurs, lorsque le salarié quitte l’entreprise, un état récapitulatif de l’ensemble des sommes épargnées doit lui être remis par l’employeur.

» Télécharger le livret d'épargne salariale

Maturité

La maturité d'un titre financier est l'espace de temps qui sépare aujourd'hui de la date d'échéance finale de ce titre, date à laquelle il disparaîtra définitivement. Ainsi, une obligation qui vient en remboursement en 2020 a une maturité de 8 ans en 2012.

Monétaire (marché)

Le marché monétaire est un marché du court terme (moins de 2) où les banques, les compagnies d'assurance, les entreprises et les Etats (via les banques centrales et les Trésor publics) prêtent et empruntent des fonds en fonction de leur besoin. Les principaux supports sont les certificats de dépôt, les bons du Trésor, les billets de trésorerie, les prêts interbancaires en "blanc".

Notice d'information

Document simplifié donnant les informations essentielles du règlement d'un Fonds Commun de Placement d'Entreprise

Obligation

Titre de créance émis par une entreprise, remboursable à une date et pour un montant fixés à l’avance et qui rapporte un intérêt. Il existe d’autres titres de créance qui comportent des caractéristiques particulières.

OPC (Organisme de Placement Collectif)

Produit d’épargne agréé par l’Autorité des Marchés Financiers (sauf exception) et destiné aux investisseurs particuliers et institutionnels. Investis dans des instruments financiers (actions, obligations, titres de créance, etc.) selon des critères indiqués dans le prospectus, les OPC sont gérés par des entités (les sociétés de gestion de portefeuille), elles aussi soumises à l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers. Un OPC offre la possibilité d’accéder à un portefeuille de valeurs mobilières diversifiées ; son portefeuille est confié à un professionnel ; ses parts ou actions peuvent être, à tout moment, rachetées à leur valeur liquidative.

OPC de taux

Fonds investi en produits obligataires et/ou monétaires.

Participation

Dispositif permettant d’associer les salariés aux résultats de leur entreprise ou de leur groupe par la redistribution d’une partie des bénéfices qu’ils ont contribué à générer. Elle est obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. La Participation peut être investie dans un dispositif d'épargne salariale ou perçue immédiatement, en totalité ou en partie. La part investie dans le dispositif sera exonérée d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales, à l’exception de la CSG et de la CRDS. La part perçue immédiatement sera, en revanche, soumise à l’imposition.

PASS (Plafond Annuel de la Sécurité sociale)

Fixé à 3 311 € en 2018, le plafond mensuel de la sécurité sociale est utilisé pour le calcul de certaines cotisations sociales. Le PASS 2018 est fixé à 39 732 € (12 x 3 311 €). C’est sur cette base que sont calculés les plafonds des dispositifs d’épargne salariale.

PEE

Le Plan d'Epargne Entreprise est un mécanisme qui permet aux salariés de se constituer un capital en valeurs mobilières avec l'aide de leur entreprise. Les salariés peuvent y effectuer des versements volontaires, verser tout ou partie de leur prime d'intéressement et/ou de leur participation. Ils peuvent également y transférer leur participation gérée en compte courant bloqué et devenue disponible à l'issue de la période de blocage de 5 ans.

PEG

Un PEG (Plan d'Epargne Groupe) est un Plan d'Epargne qui s'applique à l'ensemble des entreprises détenues majoritairement par un actionnaire commun, et entrant par conséquent dans le champs de définition d'un groupe.

PEI (Plan d’épargne interentreprises)

Nécessite un accord collectif des partenaires sociaux, soit à un niveau géographique, soit au niveau professionnel. Les salariés de toute entreprise qui entre dans le champ de l’accord peuvent effectuer des versements volontaires sur le PEI, même si cette entreprise n’y a pas adhéré individuellement. Chaque entreprise peut pratiquer un abondement si elle le souhaite.

PERCO (Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif)

Le Plan d'Epargne Retraite Collectif (PERCO), créé par la loi Fillon du 21 août 2003, est un plan d'épargne retraite mis en place par voie d'accord collectif, combiné à un plan d'épargne à court terme. Quelle que soit la taille de l'entreprise, il existe des solutions adaptées.

Performance annualisée

Consiste à convertir en base annuelle la performance sur une période donnée.

Période d’indisponibilité de l’épargne

Période au cours de laquelle l’épargnant ne peut pas demander le remboursement de ses avoirs, sauf s’il est dans l’un des cas de déblocage anticipé prévus par la loi. Cette période commence à la date d’investissement des sommes dans le FCPE. Dans le cadre du PEE, elle s’achève le 1er avril de la cinquième année qui suit l’année du versement. Dans le cadre du PERCO, elle s’achève lors du départ à la retraite. La date d’investissement figure sur les relevés adressés à l’épargnant. Exemple : un versement investi le 5 décembre 2004 dans un PEE sera indisponible jusqu’au 1er avril 2009.

Périodicité de valorisation

C'est le rythme auquel sont calculées les valeurs de part du FCPE. Elle peut être journalière, hebdomadaire ou mensuelle.

Plus-value ou moins-value

Augmentation ou diminution de la valeur d’un bien (capital, immeuble…) entre la date d’acquisition et la date de revente. Sur un titre (action, obligation) ou une part de FCPE, elle est égale à la différence positive ou négative entre le prix de vente et le prix d’achat.

Prélèvement social

Cotisation versée, en complément de la CSG et de la CRDS, aux organismes de Sécurité sociale. Calculée sur les revenus de l’Épargne (100 % des plus-values résultant de la gestion de l’épargne salariale), son taux s’élève à 4,5 % depuis le 1er janvier 2013, majorée de la taxe additionnelle de solidarité de 0,3 % et du prélèvement social de solidarité de 2 %. Soit, un taux global des prélèvements sociaux (y compris CSG et CRDS) de 17,2 %.

Processus d'investissement

Ensemble des étapes intervenant dans la construction d'un portefeuille et permettant d'intégrer les recommandations des différents spécialistes (stratégistes, analystes, etc), les contraintes juridiques propres au fonds, la mesure du risque ainsi que la marge de manoeuvre du gérant.

Réclamation

Constitue une réclamation, toute déclaration actant du mécontentement du client envers le professionnel. Ainsi, une demande d’information, de clarification, d’avis, de service ou de prestation ne constitue pas une réclamation.

Rente viagère

Rente versée à vie à un assuré selon les termes de son contrat, pouvant être réversible (transmissible à un tiers) selon les cas. Elle est versée jusqu’au décès du dernier bénéficiaire.

Risque actions

Le risque lié aux actions est le risque de baisse de la valeur des actions ou des indices auxquels les actifs du Fonds/de la SICAV sont exposés compte tenu des variations potentiellement importantes des marchés des actions.

Risque Crédit

Le risque de crédit est le risque de dégradation de la situation financière, économique d’un émetteur, cette dégradation pouvant entraîner une baisse de la valeur du titre de l’émetteur, et donc une baisse de la valeur liquidative du FCP/de la SICAV.

Risque de change

Il s'agit du risque de baisse des devises d'investissement par rapport à la devise de référence du portefeuille du FCP/de la SICAV.

Risque de contrepartie

Le risque de contrepartie mesure les pertes encourues par une entité au titre de ses engagements vis-à-vis d’une contrepartie, en cas de défaillance de celle-ci ou de son incapacité à faire face à ses obligations contractuelles.

Risque de liquidité

Le risque de liquidité représente la baisse de prix que le Fonds/la SICAV devrait potentiellement accepter pour devoir vendre certains actifs pour lesquels il existe une demande insuffisante sur le marché.

Risque de monétarisation

Dans le cadre d'un CPPI, ce risque est indirectement lié à la protection du capital : la méthode d’assurance de portefeuille mise en oeuvre pour déterminer la proportion d’actif risqué dans un fonds peut entraîner le basculement définitif vers une gestion de type monétaire ou obligataire.

Risque de perte en capital

Le Fonds/la SICAV ne bénéficie d’aucune garantie ni de protection. En conséquence, le capital initialement investi peut ne pas être intégralement restitué.

Risque de taux

Le risque de taux est le risque de dépréciation (perte de valeur) des instruments de taux découlant des variations des taux d'intérêt. Ainsi, en cas de hausse des taux d'intérêt, la valeur des produits investis en taux fixe baissera ce qui entraînera une baisse de la valeur liquidative du FCP/de la SICAV.

Risque de valorisation

Il est essentiellement lié à la nature des titres non cotés. Ce risque existe du fait de la souscription puis de la valorisation des titres non cotés, en l'absence de cotations et de références de marchés permettant de les encadrer précisément.

Risque pays émergents

Les principaux risques liés aux investissements dans des pays émergents peuvent être le fait du fort mouvement des cours des titres et des devises dans ces pays, d'une éventuelle instabilité politique et de l'existence de pratiques comptables et financières moins rigoureuses que celles des pays développés.

RSP (Réserve spéciale de participation)

Correspond au montant de la participation à distribuer aux salariés. Elle est déterminée après clôture des comptes de l’exercice, selon une formule comptable prévue par la loi : R = 1/2(B - 5% C) x S/VA R : réserve spéciale de participation B : bénéfice net C : capitaux propres S : salaires VA : valeur ajoutée

Secteurs cycliques

Les valeurs issues de ces secteurs ont des variations de bénéfices importantes en fonction des cycles de croissance; leurs cours peuvent être très volatils. Quelques exemples de secteurs cycliques: le pétrole, le BTP, l’automobile, l’informatique et les biens d’équipement. Quelques exemples de secteurs non cycliques: la distribution, la pharmacie, les biens de consommation, l’agroalimentaire.

Sensibilité

La sensibilité d'une obligation mesure la variation de sa valeur en pourcentage induite par une variation donnée du taux d'intérêt. Schématiquement, une obligation ayant une sensibilité de 2 verra sa valeur baisser d'environ 2 % si son taux d'intérêt augmente de 1 %, et inversement.

SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable)

Société anonyme ou société par actions simplifiée qui a pour seul objet la gestion d'un portefeuille d'instruments financiers et de dépôts. Les actions de la SICAV sont émises et rachetées par la société à la demande, selon le cas, des souscripteurs ou des actionnaires et à la valeur liquidative majorée ou diminuée, selon le cas, des frais et commissions.

Taux d'escompte

Taux d’intérêt utilisé sur le marché monétaire pour les prêts à très court terme.

Taux directeur

Taux d'intérêt au jour le jour fixé par les banques centrales qui permet à celles-ci de réguler l'activité économique.

Titres de l'entreprise

Ce sont des valeurs mobilières émises par l'entreprise à laquelle appartient le salarié.

Valeur de part plancher

Dans le cas d'une demande de retrait, c'est la valeur en dessous de laquelle le salarié ne souhaite pas être payé. Sa validité est de 6 mois.

Valeur intrinsèque

Valeur de l’entreprise déterminée par l’analyse financière. Cette valeur peut être différente de la valeur de marché (cours de bourse).

Valeur liquidative

Prix d’une part (dans le cadre d’un FCP) ou d’une action (dans le cadre d’une SICAV).

Valeurs mobilières

Les valeurs mobilières sont des titres financiers tels que définis dans le code monétaire et financier qui confèrent des droits identiques par catégorie. Le code monétaire et financier définit les titres financiers comme suit: les titres de capital émis par les sociétés par actions, les titre de créance à l'exclusion des effets de commerce et des bons de caisse, les parts ou actions d'organismes de placement collectif.

Valorisation d’un fonds

Calcul de la valeur de la part d’un fonds. Cette valeur est obtenue en divisant la valeur globale des titres qui composent le fonds par le nombre de parts émises.

Versement volontaire

Dans le cadre d'un Plan d'Epargne d'Entreprise ou d'un Plan d'Epargne Retraite Collectif, c'est la somme versée par le salarié sur ses propres ressources.

Volatilité

Mesure de l’ampleur des variations du cours d’un actif financier. Elle sert de paramètres de quantification du risque d’un actif financier. Lorsque la volatilité est élevée, l’espérance de gain est généralement plus importante mais, le risque de perte aussi.