Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur « En savoir plus »

close button
 

Le Chèque de Table®

Un titre-restaurant pouvant être accepté dans 180 000 points de restauration

Le Chèque de Table® permet d’offrir une solution souple de restauration à ses salariés.

Avantages

LogoCDT2016 Cartouche Quadri ApercuRVB

  • Un réseau d’acceptation national : vos salariés, agents et stagiaires (1) peuvent régler leurs repas dans plus de 180 000 points de restauration.

 

  • Une participation patronale personnalisée, comprise entre 50 % et 60 % de la valeur faciale du titre.

 

  • Un plafond d’exonération (2)de 5,38 € par repas compris dans la journée de travail du salarié, soit 1 183,60 € par an et par salarié (3).

 

  • Un traitement social et fiscal avantageux : votre participation financière est exonérée de charges sociales et fiscales et déductible du bénéfice imposable de votre entreprise (3).

visuel acces 3  Les plus Natixis Interépargne

  • Le Chèque de Table® est émis par Natixis Intertitres, unique acteur bancaire à émettre des titres-restaurant.
  • Le Chèque de Table® est accepté dans plus de 180 000 points de restauration affiliés à la Centrale de Règlement des Titres. Ils constituent le réseau national d’acceptation des titres-restaurant commun à tous les émetteurs.
  • Gérez vos commandes, suivez vos livraisons et accédez à des offres privilégiées sur www.chequedetable.com.

 

Exemple
A participation équivalente de votre part, l’attribution du Chèque de Table® à l’un de vos salariés vous coûte 1,5 fois moins cher que le versement d’une prime.

Comparatif versement d’une prime vs. Chèque de Table®

Prime ou augmentation de salaire

Chèque de Table® 

Entreprise

Salarié

Entreprise

Salarié

Attribution de départ

100 €

100 €

100 €

100 €

Charges patronales (51 %)

Charges salariales hors CSG/CRDS (14 %)

51 €

14 €

0 €

0 €

Impact (réduction) d’impôt sur les sociétés (IS) (33 %) *

50 €

-

33 €

-

Crédit d’impôt

0 €

-

0 €

-

CSG-CRDS (8 % sur 97 % versement brut)

-

8 €

-

0 €

Impôt sur le revenu [Taux moyen d’imposition 15 % х (revenus – charges – CSG déductible – abattement 10 %)] **

-

21 € ***

-

0 €

Coût réel pour l’entreprise (hors frais de gestion et d’envoi)

Gain réel pour le salarié

101 €

57 €

67 €

100 €

* A ce montant s'ajoute la contribution sociale sur les bénéfices à hauteur de 3,3 % du montant de l'IS, si celui-ci est supérieur à 763 K€ (cf. article 235 ter ZC du Code Général des Impôts).

** Le calcul ici obtenu reste une approximation. Un détail exhaustif nécessiterait l'intervention d'un comptable pour un calcul personnalisé.

*** En fonction de la fiscalité personnelle du salarié (Cf. avis d'imposition).

 

visuel acces 3  Important 

L’ensemble des informations présentées dans le tableau est donné à titre indicatif, sous réserve de l’évolution de la réglementation. L’ensemble des données estimatives présentées dans le tableau tient compte d’un strict respect des conditions légales applicables au titre-restaurant afin de faire bénéficier tant l’entreprise qui les distribue que les bénéficiaires, des conditions sociales et fiscales les plus favorables. Le pourcentage de charges patronales et salariales est ici donné à titre indicatif, ainsi que le calcul de l’impôt sur le revenu.

Document non contractuel

 

visuel acces 3  Vous souhaitez en savoir plus sur le Chèque de Table® ?

Rendez-vous sur www.chequedetable.com.

 

(1) Voir conditions prévues par la circulaire ACOSS n°2008-91 du 29/12/2008.
(2)
De charges sociales et fiscales.
(3)
Dès lors que votre contribution est comprise entre 50 et 60 % de la valeur faciale du titre et qu’elle ne dépasse pas 1 183,60 € par an et par salarié (plafond légal 2017 : 5,38 € х 220 jours travaillés comprenant un repas).

Voir aussi

doc linkDocuments liés