Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

close button
 
Natixis Interépargne > Galerie des témoignages "collaborateurs"

Galerie des témoignages "collaborateurs"

Isabelle Bréville- Directrice du pôle Cap’Entreprendre de Natixis Interépargne

Le témoignage des collaborateurs de Natixis Interépargne

Découvrez de façon régulière, la vision de nos collaborateurs sur leur propre métier en quelques questions

Linkedin Portrait Isabelle Bréville

  • Bonjour Isabelle, peux-tu te présenter en quelques mots et nous expliquer ton parcours au sein de Natixis Interépargne ? 

Entrée au sein de Natixis Interépargne il y a 28 ans, j’ai évolué dans des métiers différents. Du métier de téléconseiller, à la création d’un service de marketing opérationnel, en passant par la conception d’outils innovants puis en créant des centres de relation client à distance avec différents produits ; mon parcours a été passionnant, riche et atypique !

 

  • Tu viens de créer un tout nouveau service sur Caen « l’Intrapreneuriat », peux-tu nous expliquer comment est né ce projet ? 

Depuis plusieurs années, j’innove, je crée de ma propre initiative des services qui font sens pour moi, pour les équipes et pour notre entreprise.

Suite à une réflexion sur un nouveau modèle d’organisation, j’ai proposé d’officialiser ce côté « intrapreneur » en créant un service avec une équipe pouvant transmettre et permettre à d’autres collaborateurs d’être des intrapreneurs, et donc de libérer la créativité.

 

  • Peux-tu nous parler du métier d’intrapreneur et de son rôle au sein de Natixis Interépargne ?

Ce métier est à la fois génial et complexe. Dans la transformation digitale de Natixis Interépargne, le métier d’intrapreneur consiste à proposer de sa propre initiative plusieurs projets innovants étudiés de bout en bout en amont. Les projets peuvent concerner des nouveaux services, nouvelles activités, nouveaux produits ou nouveaux processus… avec une stratégie bien claire.

Toutes les initiatives ont du sens et servent à améliorer la vision de l’entreprise.

 

  • Qui t’accompagne dans ce nouveau projet ? 

Trois intrapreneuses : Katy Castel, Roxane Petit, Laïla Zrita et un intrapreneur : Fabien Chopinet. Ils sont tous les quatre très différents et surtout extrêmement motivés par ce nouveau job. Depuis le 15 janvier, date de la création du service, ils ont déjà pris de nombreuses initiatives… d’ici quelques semaines ils seront en mesure de présenter deux projets à notre Direction.

 

  • Quelles sont les qualités essentielles selon toi pour être un bon intrapreneur ?

Le savoir-être est primordial. S’ajoutent ensuite d’autres qualités comme être autonome, audacieux, pugnace, convainquant et savoir prendre des risques, s’autoriser à sortir du cadre. En d’autres termes, avoir envie de participer activement à la croissance de notre entreprise…

 

  • Comment vois-tu l’activité de ce service dans 5 ans ? 

 Notre objectif est de transmettre et de donner envie à d’autres collaborateurs d’innover, de créer… Comme nous allons réussir, ce service ne devrait plus exister sous cette forme... Les collègues et la génération Y prendront le relais et s’autoriseront aussi à proposer des projets innovants de leur propre initiative pour transformer les modes de travail, la culture d’entreprise et impliquer davantage l’intelligence collective… toujours dans le sens de faire progresser notre entreprise.

  

  • Pour finir, une question un peu décalée… Si tu devais définir l’intrapreneuriat au travers d’une chanson ? Quelle serait-elle et pourquoi ?

 "Thank you for the music" de Abba.

Cette chanson reflète le message de remerciement que je veux passer : « Merci à mon entreprise de m’avoir permis d’être ce que je suis, de m’avoir laissé « Oser » et surtout de la confiance qu’elle m’accorde ».

 

Evaluer ce contenu