Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

close button
 
Natixis Interépargne > Galerie des témoignages "collaborateurs"

Galerie des témoignages "collaborateurs"

Ludovic Markarian - Chef de projet marketing - Marketing Stratégique

Le témoignage des collaborateurs de Natixis Interépargne

Découvrez de façon régulière, la vision de nos collaborateurs sur leur propre métier en quelques questions

LinkedIn portrait Ludovic v2

  • Bonjour Ludovic - Tu es chef de projet marketing au sein du Marketing Stratégique, un service récent au sein de Natixis Interépargne. Quelles sont ses missions ? 

Notre rôle au sein de la Direction de l’expérience client est transverse : nous participons à l’amélioration des services et de l’offre de Natixis Interépargne à travers quatre activités principales : 

La veille. Nous surveillons l’environnement de Natixis Interépargne autour de plusieurs thématiques : le marché de l’épargne salariale (concurrents et tendances), l’innovation dans le secteur de la finance, les tendances de consommation en termes d’épargne en général et d’usages digitaux et la veille financière.

Les études et tests. Nous réalisons des benchmarks, analysons des tendances et les comportements de nos clients et menons des tests utilisateurs. L’objectif est d’identifier les opportunités et les freins du marché, les besoins des entreprises et des épargnants.

L’offre. Nous travaillons sur l’offre de produits et de services tant dans leur conception que dans leur évolution, ainsi que sur l’offre de gestion financière en lien avec Natixis Asset Management.

Le CRM : Nous avons en charge le traitement et l’administration de notre CRM.

 

  • Ton métier est très actuel dans un monde dominé par la data et l’expérience client. Quel est ton rôle exactement ?

Mon rôle est d’apporter un éclairage sur une tendance ou une problématique et d’identifier les bonnes pratiques, les menaces et les opportunités. Par exemple, qu’attendent nos clients ? Quelles sont les tendances en matière d’épargne ? Que fait tel concurrent ?

Concrètement, je m’occupe de l’activité de veille via un outil dédié qui me permet de surveiller plusieurs sujets. A cet effet, je réalise et diffuse chaque semaine un bulletin de veille, « le concentré ».  

Je réalise également des études, par exemple un benchmark des outils digitaux des principaux concurrents ou des cartographies de notre portefeuille entreprise.

Enfin, je mène en collaboration avec d’autres directions des tests utilisateurs qui consistent à interroger en focus groupe ou individuellement nos clients entreprises ou épargnants pour évaluer nos outils et en développer de nouveaux. Cette démarche collaborative de co-création nous permet d’anticiper, innover et répondre toujours mieux à leurs besoins.

 

  • Peux-tu nous parler d'un projet concret que tu mènes actuellement ?

Je travaille depuis octobre sur le baromètre de satisfaction épargnants : c’est une enquête réalisée tous les 2 ans en alternance avec le baromètre de satisfaction entreprises. Grâce à un questionnaire en ligne, l’objectif est de mesurer la satisfaction des épargnants de Natixis Interépargne sur les offres et services, sur l’information et la communication ainsi que sur l’image qu’ils ont de nous. Ce baromètre nous permet d’identifier nos points forts et les axes d’amélioration. Il en ressort différents indicateurs de qualité, la note de recommandation étant l’un des plus importants pour nous.

C’est un projet d’envergure au sein du service et mon rôle dans ce projet est complet : depuis la définition des thèmes et questions, le suivi des retours de l’enquête jusqu’à la diffusion, l’analyse et la mise en valeur des résultats prévues à partir de fin décembre.

 

  • Si tu devais résumer ton métier en 3 mots, ce serait quoi ?

Curiosité : il faut aimer regarder ce qu’il se passe ailleurs dans le cadre de la veille !

Pédagogie : parce qu’on est confronté à une masse d’informations importante qu’il faut être capable de synthétiser et de restituer.

Polyvalent : jongler entre la veille, les études et les tests utilisateurs demandent une grande flexibilité.

 

  • Si ton métier était une musique, ce serait quoi ?

Je suis justement saxophoniste ! Sans hésitation, ce serait du funk, parce que c’est rythmé, entraînant et sujet à l’improvisation !

 

Evaluer ce contenu