Analyse de la forte correction des marchés actions

Les craintes de contagion du ralentissement de la conjoncture en Chine à l’ensemble de l’économie mondiale ont déclenché une chute des marchés chinois et des marchés développés

Par Yves Maillot, directeur gestion actions européennes

La dévaluation de la devise chinoise intervenue en trois temps les 11, 12 et 13 août a enclenché un vaste mouvement de fuite vers les placements refuge (‘flight to quality’).

La correction boursière est particulièrement forte en Chine continentale ou au Brésil mais les marchés occidentaux n’ont pas été en reste depuis deux semaines avec un indice américain S&P500 qui a perdu 7.5% depuis son dernier pic, le Nasdaq de 10%, le CAC40 de plus de 16%, l’EuroStoxx de 18% et le DAX allemand de près de 20%.