Des dispositifs très avantageux pour les salariés

Les passerelles temps / PERCO représentent des solutions intéressantes pour les salariés souhaitant optimiser la préparation de leur retraite, dans un cadre fiscal avantageux.

Une incitation à préparer votre retraite sans effort d’épargne supplémentaire

Augmentez votre épargne retraite sans effort d'épargne supplémentaire 


Dans le cadre des passerelles temps / PERCO1, vous pouvez décider de transférer les sommes correspondant à 5 jours de repos non pris maximum par an ou à vos droits CET (dans la limite de 10 jours par an) vers votre Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO).  

En réalisant l’une de ces 2 opérations, vous pouvez augmenter votre épargne retraite, sans toutefois réduire votre pouvoir d’achat.

Cet avantage peut être d’autant plus intéressant si vous bénéficiez d’un abondement complémentaire de la part de votre entreprise. 

Une source de financement défiscalisé 


Les sommes perçues à la sortie du CET ou les jours de repos pris sont soumis à la même fiscalité que votre salaire. La fiscalité est plus avantageuse si vous décidez de transférer vos droits CET ou vos jours de repos non pris sur un PERCO1. Ceux-ci seront alors exonérés :

  • d’impôt sur le revenu (IR),
  • d’une partie des cotisations de Sécurité sociale salariales (assurance maladie, maternité, vieillesse, invalidité, décès).

Ces exonérations sont cependant plafonnées à :

  • 10(2) jours par an pour la passerelle CET / PERCO,
  • 5 jours par an pour la passerelle jours de repos non pris / PERCO.

 

 

Pour 100 € de jours de repos réglés ou pris

Pour 100 € transférés vers le PERCO

Brut

100 €

100 €

Charges sociales salariales (16 %)

16 €

8,50 €

CSG non déductible (2,36 %)

2,36 €

2,36 €

CSG déductible (5,01 %)

5,01 €

5,01 €

CRDS (non déductible 0,49 %)

0,49 €

0,49 €

Net

76,14 €

83,64 €

Impôt (base IR à 30 % après abattement de 10 %)

21,33 €

-

Net après impôt

54,81 €

83,64 €


En choisissant de transférer des jours de repos non pris ou vos droits CET1, vous alimentez donc votre PERCO d'un montant net 1,5 fois supérieur à celui équivalant à la prise de ces jours de repos ou au règlement de ces jours CET le cas échéant. Il devient 1,8 fois supérieur avec un abondement complémentaire de votre entreprise de 15% des sommes transférées.

Un transfert simple et rapide


Quelle que soit la passerelle temps/PERCO mise en place dans votre entreprise(3), vous pouvez demander le transfert de vos droits CET ou de vos jours de repos non pris par courrier ou par internet (4), durant une période déterminée au sein de votre entreprise.

Vous pourrez ensuite retrouver l’origine des versements effectués sur votre PERCO en consultant l’avis d’opération envoyé par Natixis Interépargne ou sur votre Espace Sécurisé Epargnants.

 

(1) Le cas échéant, selon le dispositif mis en place dans votre entreprise.
(2)
Jours non issus d’un abondement en temps ou en argent de l’employeur.
(3) Le cas échéant.
(4)
A partir de septembre 2011.