Flash marchés - La crise grecque : "OXI"

OXI disent les Grecs

Par Philippe Waechter - Directeur recherche économique

  • Avec un peu plus de 60% des votes, le "non" l'a largement emporté lors du référendum en Grèce tenu le 5 juillet. Alexis Tsipras, qui avait claqué la porte des négociations le vendredi 26 juin, a renforcé son poids en Grèce puisqu'il avait appelé à voter "non" aux réformes et contraintes proposées par le la troïka. Le grand vainqueur du référendum c'est lui.  

  • La difficulté maintenant va être de revenir dans la négociation avec la troïka, mais avec un rapport de force qui n'est plus du tout le même...