Ma Chronique Macroéconomique du 2 novembre

13 éléments cette semaine pour suivre la conjoncture

Par Philippe Waechter - Directeur de la Recherche Economique - Natixis Asset Management

  1.  Aux Etats-Unis la Fed est revenue dans le jeu. En septembre, en indiquant l’impact potentiellement négatif des évolutions extérieures sur la conjoncture américaine, la banque centrale avait envoyé un signal de probable stabilité des taux jusqu’à la fin de l’année.
  2. Cependant les chiffres du PIB du 3ème trimestre sont robustes. Le PIB a augmenté de 1.5% en taux annualisé après 3.9% au cours des trois mois du printemps. L’acquis pour 2015 est de 2.3%.
  3. Pour la fin de l’année la dynamique de la consommation semble robuste. Elle reste cohérente avec l’indice de l’enquête de l’université du Michigan auprès des consommateurs.
  4. Cela ne se traduira pas forcément par des pressions haussières sur les prix. L’indice des prix issu des dépenses effectives de consommation n’augmente que de 0.2% sur un an et l’indice sous-jacent de simplement 1.3%.
  5. On retiendra comme 5ème élément l’interview de Mario Draghi au journal italien Il Sole 24 Ore qui indique que le taux des facilités de dépôts n’est qu’un instrument et qu’une baisse de celui-ci ne serait pas un changement d’objectif.
  6. Le taux d’inflation est ressorti à 0% en octobre pour la zone Euro après -0.1% en septembre.
  7. Le taux de chômage en zone Euro a reculé à 10.8% en septembre, c’est le chiffre le plus bas depuis janvier 2012.
  8. Le PIB anglais a progressé de 0.5% au troisième trimestre soit 2% en taux annualisé.
  9. Au Japon, le taux d’inflation en septembre est revenu à 0%. Mais c’est un effet lié à l’énergie puisque l’inflation sous-jacente est à +0.9%.
  10. Le PIB espagnol a progressé de 0.8% au troisième trimestre après 1% durant les trois mois du printemps.
  11. La fin de la politique de l’enfant unique en Chine ne doit pas laisser imaginer une rupture démographique à court terme même s’il est probable qu’il y ait un petit boom rapidement.
  12. Les dépenses des ménages en France ont été stables en septembre et ont progressé de 0.1% hors énergie.
  13. La dynamique du marché du travail a changé en France depuis le mois de mai 2015.

 

Retrouvez tous ces éléments dans le détail...