Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

close button
 

Baisse de rendement des fonds monétaires

Quelles perspectives sur le marché monétaire dans les prochains mois ?

Les taux d’intérêt seront bas au moins jusqu’à décembre 2017

Les taux d'inflation en zone Euro sont désormais un peu au-dessus de 1% (1.5% en août 2017) mais encore loin de la cible de 2% que s’est fixée la BCE. Le prix du pétrole est stable, autour de 50 dollars, soit un prix équivalent à celui constaté il y a un an. Il n’y a pour l’instant pas encore de signal de tensions inflationnistes sur l'appareil productif. C'est pour cela que la BCE va maintenir dans la durée une politique monétaire accommodante. Celle-ci continuera d'acheter à grande échelle des actifs gouvernementaux, même si le montant sera inférieur à celui de 2017: les gouvernements émettront moins en raison d'un déficit public qui se réduit puisque la croissance est meilleure. Il n’y a pas non plus de changements à attendre au Royaume Uni et au Japon.
Par conséquent les taux d’intérêt resteront bas jusqu’à fin 2018.

Il s’ensuit que les rendements offerts sur le marché monétaire continueront en 2018 à être négatifs. Dans ce contexte les fonds monétaires devront faire face à des reculs de leur valeur liquidative.

 

NOUS CONTACTER
Epargnant, salarié ?
Contactez-nous 
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00
au : 02 31 07 74 00
(prix d'un appel local)