Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation (le nombre de pages vues, le nombre de visites, leur fréquence de retour, ...). En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de mesure d’audience. Si vous souhaitez refuser les cookies et les paramétrer, cliquer sur.. « En savoir plus »

close button
 
Natixis Interépargne > Enquête sur l’indice mondial des retraites

Enquête sur l’indice mondial des retraites

La France 15ème parmi 150 pays

Le 17/03/2014

Selon le rapport de Natixis Global Asset Management sur l’indice mondial des Retraites, les pays d’Europe demeurent les mieux préparés au vieillissement de la population et la France se classe en 15e position.

Natixis Global Asset Management a publié fin février un rapport sur l’indice mondial des retraites (Global retirement index). Ce benchmark mondial permet de comparer les modèles de 150 pays en fonction des réponses apportées aux besoins des retraités.

Les pays d’Europe mieux préparés au vieillissement de la population

C’est en Europe que les populations bénéficieront de la meilleure sécurité financière au moment de prendre leur retraite. En effet, 12 des 15 premiers pays du classement sont européens. La Suisse, la Norvège, et l’Autriche occupent les 3 premières places avec un score global supérieur à 80 %, les autres pays Européens affichant pour la plupart des scores supérieurs à 75%.

La France 15e du classement

La France se positionne en 15e place. Comme les autres pays développés elle fait face à une situation de plus en plus difficile pour répondre aux contraintes de passif de son système de retraite. Les problématiques qu’elle rencontre sont celles partagées par tous les pays à la population vieillissante : l’inflation, l’accroissement de la pression fiscale, et le non financement de la dépendance due au grand âge. Ces facteurs se reflètent dans le sous-indice «Financement des retraites», qui contribue largement à faire baisser la note globale. Cependant la France réussit à rester sur le podium en ce qui concerne le sous-indice «Santé », elle est 2e ex aequo avec l’Allemagne, avec une mention spéciale pour le niveau d’espérance de vie et la qualité du système de Sécurité sociale.

Les implications pour les particuliers : une responsabilité accrue et la nécessité de repenser la préparation financière de la retraite

« Même si le niveau de revenus durant la retraite est fonction de facteurs externes, les investisseurs privés peuvent décider de prendre la situation en main : épargner pour leur retraite, s’informer et suivre les conseils de professionnels de la gestion, et agir de manière à se protéger au maximum des risques externes, » observe Christophe Point, Directeur NGAM Distribution France.

Deux récentes études de Natixis Global AM* menées auprès des investisseurs particuliers et des conseillers financiers au niveau mondial, démontrent que seuls 42 % des particuliers ont mis en place de plan spécifique de financement pour leur retraite, et la majorité des conseillers observent que leurs clients ont tendance à sous-estimer le montant des revenus dont ils auront besoin.

Les particuliers vont devoir repenser la préparation financière de leur retraite.

» Lire le communiqué de presse de l'enquête
» Consulter l’intégralité du rapport en anglais

* Étude auprès des particuliers réalisée sur un panel de 5560 investisseurs en juin et juillet 2013 et Etude auprès des conseillers financiers : 1300 conseillers interrogés entre août et septembre 2013