Que faire de ma participation et/ou mon intéressement ?

3 choix possibles

1 - Investir votre participation/intéressement et bénéficier ainsi de tous les avantages de l’épargne salariale


La part investie est exonérée d’impôt sur le revenu en contrepartie d’une période de blocage (sauf cas de déblocage anticipé, tel que l’achat de votre résidence principale par exemple).

Vous vous constituez une épargne, avec l’aide de votre entreprise, pour financer vos projets : achat immobilier, complément de retraite...

2 - Percevoir tout de suite le montant de votre participation/intéressement*


Le montant perçu sera intégré dans votre revenu imposable.

3 - Combiner les deux solutions

Vous placez une partie de votre participation/intéressement pour financer vos projets et percevez immédiatement le reste. Le montant perçu sera intégré dans votre revenu imposable.

Important
Si votre revenu imposable est proche des seuils fixés pour bénéficier de certaines aides sociales (prime pour l’emploi, prestations d’accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire…), vous avez tout intérêt à choisir d’investir votre participation/intéressement plutôt que de voir votre revenu dépasser ces seuils et perdre ainsi le bénéfice de ces aides.

 

Pratique :
Investir ou percevoir ?

Faites la simulation en ligne pour connaître ce qui est le plus avantageux pour vous.


* Si la participation dont vous bénéficiez résulte d’une formule dérogatoire, l’accord peut prévoir que la fraction de votre quote-part de participation excédant le résultat de la formule légale ne soit pas perçue immédiatement.
Si votre entreprise est constituée sous forme de SCOP, il est nécessaire de vous reporter aux termes de l’accord, afin de vérifier si la participation peut être perçue immédiatement.